La douance, qu’est-ce que c’est ?

jeune garçon avec de grosses lunettes noires qui tient un livre entre ses mains

La douance, c’est un mot que l’on utilise pour parler de quelqu’un qui a certaines capacités intellectuelles plus développées. On peut aussi parler de personne à « haut potentiel (HP) », « précoce » ou « surdouée ». On utilise le QI pour détecter la douance, on commence à parler de haut potentiel quand le QI dépasse 125 ou 130 selon les normes en vigueur, cependant il n’est pas suffisant, voire pas pertinent pour évaluer certains cas de douance.

Le concept de douance est très souvent associé aux enfants car il peut avoir un effet particulier sur les performances et/ou le parcours scolaire.

Combien de personnes la douance concerne-t-elle ?

Environ 5% de la population est considérée comme étant à haut potentiel.

Qu’est-ce qui indique qu’une personne est surdouée ?

Il existe une multitude d’éléments qui peuvent témoigner d’un haut potentiel. En voici quelques uns :

  • la curiosité
  • le perfectionnisme
  • l’apprentissage précoce de la lecture
  • un vocabulaire très élaboré
  • intérêt pour les lectures encyclopédiques
  • une grande sensibilité émotionnelle face à l’injustice
  • une peur de l’échec
  • un esprit critique très développé
  • l’ennui à l’école
  • résultats scolaires en dent de scie

Le psychiatre Olivier Revol distingue pour sa part deux profils* :

  • Homogène (ou laminaire), c’est-à-dire avec un développement cognitif harmonieux et une grande facilité à apprendre. La majorité de ces enfants réussissent assez bien à s’adapter. Ils sont toutefois très sensibles aux attentes des autres. Ils fonctionnent généralement bien à l’école, mais peuvent s’ennuyer et vivre de l’anxiété ainsi que des difficultés sociales (par ex. isolement, sentiment d’être incompris).
  • Hétérogène (ou complexe), c’est-à-dire avec de grandes disparités entre leurs différentes capacités cognitives, ce qui peut générer des troubles d’apprentissage, des troubles moteurs ou des troubles de langage pouvant même masquer la douance. Selon Dre Nusbaum, ce profil est caractérisé par un cerveau qui pense constamment, une très grande créativité intuitive et une pensée analogique qui rend la planification très difficile.  Attachants et généreux, ces enfants sont souvent non conventionnels et hypersensibles. Leur réussite scolaire est très variable (de la réussite à l’échec) et dépend souvent de leur relation avec l’enseignant.

La détection d’un haut potentiel chez un enfant peut s’avérer compliquée dans la mesure où elle peut être confondue ou se superposer avec un trouble de l’apprentissage, un TSA ou encore un TDAH.

Avoir un haut potentiel, qu’est-ce que ça implique ? Que faire ?

Il y a un risque que plusieurs problématiques apparaissent (échec scolaire, isolement, anxiété, etc.) et que cela ait un impact négatif sur la personne surdouée et son entourage.

Il est recommandé de consulter un psychologue afin, dans un premier temps, d’identifier les problématiques présentes et dans un second temps, de mettre en place des stratégies d’amélioration à appliquer au quotidien.

Sources ayant servi à élaborer cet article :

– *aqdouance.org/douance/

fr.wikipedia.org/wiki/Surdoué

Pour en savoir plus :

Professionnels concernés : Isabelle Guay, psychologue et Claude Gaumond, psychologue

 

Commenter

Votre adresse courriel ne sera pas communiquée.